Comment bien libeller et optimiser vos images pour le référencement naturel ?

optimiser les images
30 juillet 2021

Le référencement des images joue un rôle en SEO qu’il ne faut pas négliger. Bien optimiser vos images améliore le référencement naturel de votre site web. Et ce n’est pas tout ! Vous augmentez aussi vos chances de donner plus de visibilité à votre site dans les résultats de Google Images. De plus, vous améliorez la vitesse de chargement de vos pages. 

Pour toutes ces raisons, bien libeller vos images et les optimiser pour le référencement naturel est essentiel. Voici les 5 étapes faciles à mettre en place !

Sommaire

#1 - Nommer ses images avec la méthode SEO !

Quand vous optimisez vos images en leur donnant un nom clair et explicite, vous améliorez leur référencement naturel. Même si les algorithmes progressent de jour en jour, ils ne savent toujours pas interpréter avec certitude les supports visuels : 

  • Photographies
  • Vidéos
  • Infographies  

En nommant vos images, vous aidez les algorithmes à les indexer 👍. Vous avez donc plus de chances de les faire ressortir en bonne position dans la base de données de Google images.

Comment faire pour bien libeller ses images ?

Supprimez les noms de fichiers du type « DRF-670625.jpg ». À la place, donnez un nom qui décrit ce qui est représenté. Si l’image représente un panneau électrique triphasé, vous pouvez écrire « panneau-electrique-triphase ».

Lorsque vous nommez votre image, ne mettez ni d’accents ni de caractères spéciaux. Notez aussi que les majuscules et les espaces n’ont pas leur place dans un nom de fichier d’image.

Séparez ensuite tous les mots par des tirets pour que Google puisse les identifier. 

Pour vous aider, voici un petit tableau comparatif entre les bonnes pratiques et de ce qu’il ne faut pas faire :

À éviter Bonnes pratiques
recettetartepommerhubarberecette-tarte-pomme-rhubarbe
appartement_centre_ville_lausanneappartement-centre-ville-lausanne
spectacle-plein-air-Romespectacle-plein-air-rome

Autre conseil : gardez un nom court et concis. Il doit être descriptif, mais pas de la longueur d’une phrase. Visez entre 2 et 5 mots pour le nom d’une image

Aussi, évitez de mettre des articles pour gagner de la clarté. Par exemple, remplacez « le-concerto-de-bach-berne » par « concerto-bach-berne ».

Et pour finir, nous partageons avec vous notre astuce SEO ! 

Intégrez systématiquement un mot-clé dans vos noms d’images. Vous améliorez d’autant plus le référencement SEO de votre page.

#2 - Optimiser les images avec l’attribut alt

Souvent oublié, l’attribut alt (ou balise alt) est pourtant indispensable pour optimiser le référencement des images. Ce texte alternatif n’est pas visible à l’écran. Par contre, il est lu par les moteurs de recherche. Voilà pourquoi il est si important ! 

Il existe 2 autres avantages à compléter l'attribut alt :

  • Il s’affiche à la place de l’image quand celle-ci n’arrive pas à se télécharger. 
  • Pour les personnes malvoyantes, il est lu par le lecteur d’écran. Ce qui rend votre contenu accessible pour tous.

Comment doit-on remplir l’attribut alt ?

De manière très naturelle, comme vous écrivez habituellement. Restez dans la description de ce que vous voyez sur la photo

Prenons par exemple le mot-clé « barbecue en pierre ». Votre photo, quant à elle, représente une terrasse en dalle avec un barbecue en pierre. Dans ce cas, votre balise alt pourrait être : « Barbecue en pierre installé sur une terrasse en dalle ». Sans oublier les majuscules et les accents cette fois-ci 😁.

#3 - Choisir le format adapté au référencement des images

Les photos apportent du dynamisme à vos pages web. Elles servent à la fois à illustrer vos propos et à stimuler la lecture. Alors, quand vous avez des pages riches en texte, n'hésitez pas à ajouter des visuels. 

Le choix est grand : images, graphiques, gifs ou encore emojis 😉 ! Tout apport visuel est bon pour enrichir la lecture.  

Quand c’est possible, privilégiez les 3 formats les plus légers et les mieux adaptés au web : le JPEG, le PNG et le GIF.

#4 - Avoir le bon poids des images pour optimiser la vitesse de téléchargement

Le poids des images, quand il est trop élevé, ralentit le temps de téléchargement de vos pages. Le poids d’une seule image n’a pas vraiment de conséquences. C’est l’addition du poids de l’ensemble des images de votre site qui ralentit son efficacité.

Sachez que la vitesse de chargement des sites est un des critères de performance les plus importants pour Google.

Le poids d’une image correspond à l'espace de stockage nécessaire sur le serveur. Il est exprimé en kilo-octets (ko). Pour le web, le poids idéal pour une image est de 100 ko.

Comment peut-on réduire le poids des images ?

La taille et la qualité des images ont une influence sur leur poids. Une photo de dimensions 640 x 917 pixels par exemple, sera assez légère pour être utilisée sur votre site web.

En résumé, 2 solutions s’offrent à vous :

1- Redimensionner l’image en réduisant sa taille

Vous pouvez rogner les bords de votre image ou choisir des dimensions plus petites. 

2- Compresser l’image pour réduire son poids

Chez Sémantisseo, nous utilisons le plus souvent Compressor. C’est un outil de compression gratuit et facile d’utilisation.

En cherchant à réduire le poids des images, il arrive que vous perdiez un peu en qualité. Entre nous, cela vaut toujours mieux que de perdre des places dans la SERP (Search Engine Result Pages) 😅.

Alors, privilégiez la légèreté. La performance de votre site web n’en sera que meilleure !

#5 - Référencer les images en les intégrant dans le sitemap de Google

De manière automatique, Google indexe les visuels présents sur votre site pour les mettre dans Google Images. Mais vous pouvez enregistrer vous-même vos images dans le sitemap de votre site.

Qu’est-ce qu’un sitemap ?

C’est un fichier dans lequel vous pouvez répertorier les pages de votre site. Le sitemap est une sorte de carte routière de votre site web pour aider les algorithmes des moteurs de recherche à l’indexer.

Vous pouvez avoir accès à votre sitemap via la Google Search Console. Google vous offre la possibilité de créer un sitemap spécifique pour vos images ou de les intégrer dans le sitemap général.

Cette étape n’est pas indispensable pour le référencement naturel de votre site. Mais cela constitue une aide supplémentaire pour les moteurs de recherche. 

Les 3 actions complémentaires qui ne sont pas directement liées au référencement naturel 

Certaines actions complémentaires apportent de l’information aux lecteurs comme le titre, la légende et la description. Sachez cependant que ces actions sont facultatives, car elles n’apportent pas directement le SEO de l’image. Cependant, elles possèdent leurs avantages !

Le titre d’une image : l’attribut title

Le titre à l’avantage de s’afficher lorsque la souris de l’internaute survole l’image. C’est une option qui est davantage tournée vers l’expérience utilisateur (UX). 

La légende d’une image : soigner le contexte

La légende correspond au texte affiché sous l’image qui attire souvent l’œil des lecteurs. Cette option a un intérêt pour améliorer l’UX de votre page. Elle apporte du contexte autour de l’image affichée. 

La description d’une image : donner de l’information complémentaire

La description ne sera pas lue par les algorithmes. L’intérêt de cette option est de donner plus d'informations sur le visuel en question. Par exemple, pour les sites dédiés à la photographie ou aux tableaux d’art, la description permet d’ajouter les dimensions, le nom de l’auteur, etc.

Check-list pour bien libeller vos images et les optimiser pour le référencement naturel

Au final, vous avez 4 points principaux à vérifier quand vous intégrez un nouveau visuel. Vous verrez qu’avec un tout petit peu de pratique, cela devient vite une habitude !

Une image s’optimise en moins de 2 minutes. Le référencement de vos images dans le sitemap par exemple, n’est pas obligatoire. Google indexe pour vous vos supports visuels dans sa base d’images. 

De votre côté, il ne vous reste que 4 étapes incontournables à compléter :

  1. Vérifier que le format de votre image est bien en JPEG, PNG ou GIF
  2. Vérifier que le poids de votre image ne dépasse pas 100 ko
  3. Changer le nom du fichier de l’image pour un nom optimisé (surtout, pensez à placer un mot-clé)
  4. Rédiger une phrase descriptive pour compléter l’attribut alt (surtout, placez à nouveau votre mot-clé) et rédigez une phrase complète qui se lit avec son sujet, son verbe et son complément

À présent, vous avez tout en main pour améliorer le référencement de vos images.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Apprenez comment optimiser le référencement éditorial de vos pages web pour améliorer leur classement dans la SERP.

L’astuce de Sémantisseo pour bien libeller les images 

Et nous, comment on fait ?

C’est assez simple, chaque endroit où il est possible de décrire et ajouter des termes clés, il faut les exploiter. 

En plus, nous ajoutons le nom de la marque ou l’entreprise dans le libellé de l’image et la balise alt. 

Petite astuce partagée par une personne de chez Google (rien ne vaut les infos à la source ☺️) : Google valorise les phrases complètes, bien rédigées et qui font du sens. 

Donc évitons l’alignement de mots-clés qui forment une composition sans queue ni tête de type : appartement appart location à louer campagne au vert verdure forêt zen relax. Ici, on aligne les mots et en cas de synthèse vocale, il n’y aura pas de sens. 

On va alors privilégier une phrase bien écrite, cohérente et structurée : appartement à louer à la campagne proche de la forêt. La phrase fait du sens, et pour l’expérience utilisateur, cela apporte du poids et de la qualité. Et pour savoir quels sont les termes à choisir, ceux qui sont les plus importants, Google Trends par exemple saura nous le dire. 

Et que faire si notre site est bilingue ?

Il est évident que télécharger deux fois la même photo simplement pour pouvoir traduire et ajuster le libellé dans la bonne langue n’est pas une pratique recommandée. Ce n’est ni écologique, ni pratique. 

Notre solution en ce moment est de libeller en employant les termes les plus pertinents dans les deux langues. Aucune certitude en ce moment si c’est la méthode gagnante, nous sommes en plein test et ne manquerons pas de mettre cet article à jour et vous informer dès que les résultats seront analysés. 

Pour en savoir plus sur le libellé des images et la balise alt des photos 

Dans notre programme pour être visible sur internet, nous avons un module dédié aux images et comment les libeller. Si vous êtes intéressés à en savoir plus et être accompagnés, n’hésitez pas à prendre contact. La prochaine session démarre le mois prochain ! A très vite. 

Merci infiniment de votre lecture. 

Au plaisir de vous retrouver dans nos prochains articles. 

L’équipe Sémantisseo


Cet article dédié au SEO éditorial vous a plu ?
Envie de rester en contact avec Sémantisseo ?

Si les thématiques du SEO éditorial, de l'optimisation et du référencement naturel vous intéressent, voici quelques suggestions sympa :

  • tout d'abord, pourquoi ne pas vous abonner à notre newsletter de conseils ?
  • puis, retrouvez-nous sur notre page LinkedIn qui traite entre autre des bonnes pratiques en champ sémantique
  • suivez-nous également sur Pinterest où vous trouverez une sélection des meilleurs conseils en référencement éditorial et en marketing digital
  • rejoignez-nous ensuite sur Instagram et Facebook pour connaître toutes les actualités de notre activité et les coulisses de l’entreprise
  • et si vous avez besoin d’aide pour démarrer votre référencement éditorial, contactez-nous ! Nous serons heureux et ravis de vous aider, ce serait même un honneur et une grande joie ☺️


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour !
Nous adorons transmettre nos connaissances et vous proposerons ici toujours plus de contenu.
Vous pourriez aussi être intéressés par :
Les anglicismes sont-ils bons ou mauvais pour le référencement ?Partager vos contenus sur Linkedin peut-il aider votre SEO ?Comment le référencement éditorial vous fera grimper d'un niveau en tant que rédacteur ?
Gagnez en visibilité sur le web grâce au référencement éditorial
Mail : equipe@semantisseo.com
Les Ateliers de La Côte, Rte de Pallatex, 5
1163 Etoy
closechevron-upfacebook-squarelinkedin-squarefacebookpinterestpinterest-squarelinkedininstagrampinterest-pchevron-downmenu-circle