L’utilité de développer un champ sémantique et son impact sur le SEO

champ sémantique
26 février 2021

Quand on crée un site, un article de blog ou tout autre projet web, l'objectif premier est d’être bien référencé pour être vu. Pour cela, il faut se faire l’ami des algorithmes de Google.

C’est pourquoi savoir développer un champ sémantique est une technique efficace pour améliorer votre référencement naturel SEO

Tout de suite, nous allons voir comment développer une stratégie de contenu par la sémantique. Et nous verrons quels sont les outils à s’approprier d’urgence pour rendre vos textes plus attractifs !

Sommaire

Qu’est-ce qu’un champ sémantique en SEO ?

Commençons par le commencement avec la différence entre champ lexical et champ sémantique.

Le champ lexical dans un texte

En littérature française, un champ lexical correspond à un ensemble de mots désignant un même thème ou une même idée. Prenons le champ lexical de la forêt par exemple, on pourra y inclure les mots : bois, arbres, branche, ours, dense, calme, chlorophylle, nature, etc.

Le champ sémantique en littérature

Le champ sémantique va concerner le sens des mots. Il arrive qu’un même mot, utilisé dans des contextes différents, ait plusieurs significations. Si au cours d'une conversation vous parlez d’une chute, il peut s’agir alors d’une chute de cheval, d’une chute d’eau ou de la chute d’une histoire drôle. 

Finalement, c’est grâce au contexte et au champ lexical que nous sommes capables de comprendre avec précision le sens des mots. 

La sémantique en SEO

En référencement naturel SEO (Search Engine Optimisation), c’est un peu la même chose. La différence tient au fait que l’analyse sémantique englobe les 2 champs. 

Grâce à l’analyse sémantique, les algorithmes sont capables d’interpréter l’intention de recherche des internautes. Ils analysent la position des mots et les relations entre eux. 

Le fait de bien manier et d’utiliser cette technique va vous permettre d’accroître votre visibilité et de monter dans les résultats de recherche pour bien vous positionner. 

Référencement naturel : ce que recherche Google dans un article

Avant 2013, les algorithmes n’arrivaient à comprendre que les mots-clés et leurs synonymes. Depuis la mise à jour Hummingbird, Google a fait évoluer les techniques de référencement SEO.

L’analyse sémantique de Google

Répéter un mot-clé dans un texte ne suffit plus, d’autant plus si c’est au détriment de la qualité du texte. C’est d’ailleurs une technique qui est sanctionnée par Google.

Le moteur de recherche est capable d’analyser des groupes de mots dits « de longues traînes » afin de proposer une réponse plus pertinente. Et depuis 2019, Google ne traite plus des mots seuls. Il effectue des recherches complètes en faisant des associations de mots dans une même requête.

Vous avez probablement noté que ces dernières années, nul besoin de noter des phrases ou des mots précis dans nos recherches. En tapant une idée globale, Google nous fournit la réponse appropriée même si les mots recherchés ne sont pas mentionnés.

La qualité de contenu

La stratégie sémantique en SEO correspond toujours à l’enrichissement des textes avec des mots-clés, mais pas seulement :

  • Le champ lexical doit être bien développé. Cela ajoutera le contexte nécessaire à Google pour bien comprendre le sens de vos propos.
  • Dans le cas d’activités bien spécifiques, il peut être utile d’employer les mots techniques dédiés (le jargon professionnel) et de les commenter ensuite. De cette façon, vous serez mieux compris par votre lectorat tout en démontrant aux algorithmes que vous êtes expert dans votre domaine.
  • Il est également important de nourrir le contenu avec des explications qui illustrent vos propos. Prenez le temps de creuser vos sujets en profondeur pour être vraiment pertinent aux yeux de Google.
  • Enfin, votre contenu web doit être unique. Assurez-vous que les textes sont inédits sur tous les formats que vous utilisez (pages de votre site, articles de blog, fiches-produits, etc.). Servez-vous d’un vérificateur de plagiat au besoin, car Google sanctionne lourdement les pages au contenu dupliqué

Au final, si vous voulez marquer des points en référencement naturel et apparaître en premières pages, les moteurs de recherche doivent associer votre article à un contenu de qualité.  

Comment rédiger un article sémantiquement compatible avec les moteurs de recherche ?

Vous l’aurez compris, il faut penser à la qualité ! Votre contenu doit être avant tout qualitatif pour les internautes. C’est le cœur de la stratégie sémantique à laquelle il faudra ajouter un peu de technique SEO.

Vous avez sûrement déjà une thématique bien définie. À présent, il est nécessaire de rechercher les bons mots-clés ainsi que le champ sémantique qui s’y rattache.

Dans un premier temps, il faut définir le mot-clé principal puis les mots-clés secondaires et les mots-clés longues traînes. Ceux-ci viendront renforcer votre mot-clé principal et alimenter le texte avec un champ lexical riche.

N’hésitez pas à noter des synonymes dans votre article pour venir étoffer votre vocabulaire autour de votre thème. L’objectif est de proposer un texte enrichi pour les moteurs de recherche et confortable pour votre lecteur. 

Ensuite, il restera à intégrer le SEO technique afin d’optimiser vos contenus pour le référencement naturel.

Bien définir les différentes balises

Les balises permettent de structurer le contenu. Elles aident aussi les internautes et les algorithmes à comprendre rapidement le sujet de l’article. 

On retrouve principalement 3 types de balises à intégrer dans les contenus :

  • Les balises HTML : ce sont les balises du titre et des sous-titres (H1, H2, H3…). Pensez à y intégrer le mot-clé principal, les secondaires et de longues traînes autant que possible.
  • Les meta balises : elles correspondent à la balise meta title et la balise meta description. Elles sont facilement identifiables dans les pages de résultats de recherche : le meta title est en bleu et le descriptif se situe juste en dessous. 
  • La balise alt : on l’ajoute aux supports visuels comme les photos et les vidéos. Elle décrit le contenu du visuel dans le cas où il ne s’afficherait pas, tout en renseignant les algorithmes. Là encore, n’hésitez pas à intégrer vos mots-clés dans les balises alt.

Bien structurer vos contenus

L’un des points communs entre les internautes et les robots de Google, c’est qu’ils scannent les pages web avant de s’y plonger plus en détail. Voilà pourquoi en lisant uniquement les titres et sous-titres, ils devraient pouvoir comprendre le sujet abordé dans la page.

Dans la structure d’un texte pour le web, il y a quelques incontournables à respecter :

  • Rédiger une seule balise H1.
  • Découper le texte en petits blocs faciles à lire en utilisant les balises H2, H3, H4. Attention à bien respecter l’ordre des balises Hn. Par exemple, après un H2 on place des H3 et non pas des H4. 
  • Utiliser principalement des phrases courtes. Les internautes utilisent de plus en plus les tablettes et les téléphones intelligents pour lire, les phrases courtes s’adaptent mieux à ces petits formats.
  • Proposer des listes pour organiser vos idées. Les listes à puces (balises ul) ou à numéros (balises ol) facilitent la lecture en balayage rapide. 

À présent, nous allons voir comment intégrer un lien hypertexte (ou lien d’ancrage) toujours dans l’idée de renforcer l’optimisation SEO de votre contenu. 

Bien travailler le maillage interne de votre site ou de votre blog

Les moteurs de recherche apprécient les sites qui renvoient vers d’autres pages ou vers d’autres sites. C’est ce qu’on appelle le maillage interne et il participe à renforcer l’architecture de votre site web.

En utilisant la balise <a> (ancre) les moteurs de recherche pourront vous suivre plus facilement et repérer correctement le contenu que vous proposez.

Pour les lecteurs, ces liens hypertextes facilitent leur navigation à l’intérieur d’un site web en leur proposant d’approfondir leurs recherches sur le sujet qui les intéresse. Lorsqu’ils pointent vers d’autres sites en lien avec votre sujet, ils ajoutent de la crédibilité à vos propos.

Facile à repérer dans un texte, ces liens sont généralement soulignés et de couleur bleue. 

Encore une fois, pensez à utiliser votre vocabulaire sémantique pour rédiger les textes de vos ancres. 

Dorénavant, vous avez en mains toutes les astuces pour développer et intégrer une stratégie de mots-clés par la sémantique. Et pour finir, on vous présente nos 3 outils préférés.

Les outils pour bien développer son champ sémantique

Comme mentionné précédemment, après avoir analysé votre thème, vous devez sélectionner les mots-clés qui lui sont associés. Il est possible, par exemple, de vous mettre à la place de l’utilisateur et de déterminer quels mots-clés il serait susceptible de taper.

Cette méthode est très efficace, mais elle peut rapidement devenir chronophage et vous pourriez omettre un bon nombre de mots importants.

Alors voici 3 outils qui vont vous aider :

Avez-vous défini votre mot-clé principal ? Notez-le dans cet outil de recherche et il vous en propose d’autres qui sont pertinents et localisés en fonction de la région choisie.

Cet outil fonctionne sur le même principe que le précédent. Sa particularité, c’est qu’il vous donne en plus le poids des différents mots en fonction des précédentes recherches effectuées.

Quand vos textes sont en ligne, cet outil vous aidera à les optimiser encore plus pour améliorer votre référencement SEO. Il vous indique la pertinence de votre texte et vous propose de le perfectionner.

Ce qu’il faut retenir de la stratégie sémantique

Développer un champ sémantique le plus riche et le plus varié possible est nécessaire pour augmenter et optimiser le référencement naturel de votre site.

En apportant du contenu à valeur ajoutée à vos lecteurs, vous avez toutes les chances de les fidéliser et de les garder plus longtemps sur votre site. Les bénéfices sont doubles : une expérience utilisateur (UX) maximisée et une augmentation de vos performances SEO.

Ce processus vous permettra aussi d’écrire des articles plus complets et donc plus longs, ce qui vous positionnera en tant qu’expert du point de vue des moteurs de recherche.

Si vous souhaitez aller plus loin dans le développement d’une stratégie SEO efficace, cet article sur le référencement éditorial vous donne d'autres outils pour accroître votre visibilité.

Merci de votre lecture 

Au plaisir de vous retrouver dans nos prochains articles. 

L’équipe Sémantisseo 

 

Si cet article vous a plu, pourquoi ne pas rester en contact ?

Si les thématiques du référencement éditorial et du SEO vous intéressent, voici quelques suggestions :

  • pour commencer, pourquoi ne pas vous abonner à notre newsletter de conseils, dans laquelle on décortique notre métier au quotidien
  • puis, retrouvez-nous sur notre page LinkedIn qui traite notamment des bonnes pratiques en champ sémantique
  • suivez-nous également sur Pinterest où vous trouverez une sélection des meilleurs conseils en référencement éditorial et en marketing digital
  • rejoignez-nous ensuite sur Instagram et Facebook pour connaître toutes les actualités de notre activité et les coulisses de l’entreprise
  • et surtout : si vous avez besoin d’aide pour démarrer votre référencement éditorial, contactez-nous ! Nous serons heureux et ravis de vous aider. Car nous adorons notre métier et aimons beaucoup le partager plus loin ☺️

📌 En épinglant cet article sur Pinterest, vous l'aurez toujours à disposition pour le relire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour !
Nous adorons transmettre nos connaissances et vous proposerons ici toujours plus de contenu.
Vous pourriez aussi être intéressés par :
Le référencement éditorial, qu'est-ce que c'est ?La puissance du cocon sémantique pour le marketing digitalContenu dupliqué : les risques et les solutions pour votre SEO
Gagnez en visibilité sur le web grâce au référencement éditorial
Mail : equipe@semantisseo.com
Les Ateliers de La Côte, Rte de Pallatex, 5
1163 Etoy
closechevron-upfacebook-squarelinkedin-squarefacebookpinterestpinterest-squarelinkedininstagrampinterest-pchevron-downmenu-circle